Calendrier Nouvelles BLOG
entete

Problèmes de transpiration excessive : quelles solutions ?

Le phénomène de transpiration excessive, ou hyperhidrose est en réalité un problème d’ordre médical. Il se manifeste par « une transpiration plus abondante que celle nécessaire pour rafraîchir le corps ». L’hyperhidrose peut avoir des conséquences importantes sur la confiance en soi, les choix vestimentaires, les relations personnelles et même la carrière. Il est possible de stopper l’hypersudation, et un large panel de traitement existe.

2 types d’hyperhidrose

  • L’hyperhidrose primaire (aussi connue sous le nom de focale primaire), qui se concentre sur certaines parties du corps : aisselles, paumes, pieds, visage. Elle apparait généralement dès l’enfance ou l’adolescence, et est due à un fonctionnement inadéquat du système nerveux sympathique, soumis à un excès de stimulation nerveuse.
  • l’hyperhidrose secondaire, dite aussi généralisée, concerne tout le corps. Ce type d’hypersudation provient de l’utilisation de certains médicaments ou actes médicaux, ou encore de phénomènes comme la ménopause, les troubles métaboliques, neurologiques ou certaines infections.

Les traitements non chirurgicaux

  • les anti-transpirants : recommandés en première intention, c’est le chlorure d’aluminium, qui le compose à hauteur de 20 à 25%, qui fait leur efficacité. Il est conseillé de les appliquer 2 à 3 fois par semaine. Ce type de traitement local fonctionne bien dans les cas d’hypersudation modérée.
  • l’ionophorèse : elle est indiquée pour la transpiration excessive des mains et des pieds. Ceux-ci sont immergés dans une bassine d’eau, dans laquelle 2 électrodes font passer un courant de 20 mA, pendant 20 min. Ces séances sont à renouveler chaque semaine. Cette technique donne de bons résultats chez un certain nombre de personnes. La machine adéquate se trouve aisément en pharmacie.
  • les médicaments : il n’existe pas de médicament réellement spécifique à l’excès de transpiration. Cependant certaines molécules, qui ont une action qui freine le système sympathique, peuvent être prescrites pour lutter contre l’hyperhidrose.
  • le Botox thérapeutique : ce traitement est conseillé dans les cas de transpiration excessive du cuir chevelu et des aisselles. Des injections de Botox thérapeutique interrompent le signal entre le nerf et les glandes sudoripares. Recourir à des injections de Botox pour traiter l’hypersudation procure un confort important, car les effets du traitement durent aux alentours de 7 mois. Le Botox thérapeutique est à ce jour le seul médicament sous ordonnance approuvé pour le traitement de l’hypersudation. Une étude sur l’hypersudation des aisselles a révélé que 95% des personnes obtenaient une diminution de leur transpiration de 83% en 1 semaine.
  • d’autres techniques thérapeutiques comme les TCC (Thérapies Cognitivo-Comportementales), l’hypnose, l’acupuncture ou encore l’homéopathie tentent d’intervenir sur les émotions pouvant être à l’origine de la transpiration excessive, ou bien traitent le phénomène grâce une médecine naturelle.

Les traitements chirurgicaux

  • la sympathectomie thoracique endoscopique : il s’agit d’une méthode radicale et définitive. Lors de l’opération, le ganglion sympathique qui contrôle le phénomène de transpiration est détruit. Cette chirurgie reste cependant peu invasive, car elle s’effectue par voie endoscopique, c’est-à-dire grâce à 2 petites incisions qui permettent l’entrée des instruments chirurgicaux. La sympathectomie endoscopique donne de très bons résultats.
  • À noter : le risque de développer une hypersudation compensatoire sur les jambes et le dos. Selon les témoignages, ces effets secondaires sont bénins par rapport aux bénéfices de l’opération. Des risques plus importants, comme la fatigue chronique ou la diminution des capacités physiques, ont tout de même été rapportés.
  • l’ablation des glandes sudoripares, qui aurait, quant à elle, des résultats sur la transpiration axillaire.
  • la sympathectomie à thorax ouvert, qui représente une solution particulièrement invasive.

Si vous pensez être sujet à l’hypersudation, et que vous recherchez une solution qui puisse enfin changer votre quotidien, réjouissez-vous, car des traitements efficaces existent !

 

Vous avez un événement à annoncer ou simplement une question
info@bonjourmontreal.com