Chat with us, powered by LiveChat
Calendrier Nouvelles BLOG

Luxation de l’épaule : 3 complications possibles

La luxation de l’épaule est une blessure très fréquente, notamment chez les sportifs. Mais elle peut donner à des complications si elle est traitée à chaud ou qu’elle est pratiquée par quelqu’un d’autre qu’un médecin. Voici 3 complications possibles d’une luxation de l’épaule.

Qu’est-ce qu’une luxation de l’épaule ?

La luxation de l’épaule est un déplacement des deux extrémités osseuses de l’articulation : elle se produit lorsque la tête de l’humérus se déloge de sa cavité, qui est située dans l’omoplate. Conséquence d’un choc direct ou indirect (la plupart du temps, il s’agit d’une chute sur la main le bras tendu), elle est généralement accompagnée d’une incapacité à bouger l’épaule, d’une forte douleur et d’une déformation visible.

Les complications possibles d’une luxation de l’épaule :

La fracture

Lorsque vous vous rendez à l’hôpital à cause d’une luxation de l’épaule, vous passez une radiographie permettant de déterminer le type de luxation, si elle est associée à une fracture, et la manière la plus sécuritaire de réduire la luxation. Le plus souvent, lorsqu’il y a fracture, cela concerne le trochiter. En fonction de l’importance du déplacement osseux, le traitement peut être fonctionnel ou chirurgical.

La lésion des nerfs

La pratique d’un sport de haut niveau peut également engendrer des traumatismes répétitifs et des lésions complexes au niveau de l’épaule :

  • En cas de lésion du nerf axillaire ou nerf circonflexe, le patient ressent comme une anesthésie au niveau du moignon de l’épaule et une mobilité très réduite en abduction. Une réparation chirurgicale est souvent nécessaire dans ce cas.
  • Si le plexus brachial ou ses branches sont atteints, on constate alors un déficit neurologique supérieur, autrement dit une paralysie de la zone.
  • Chez les sujets de plus de 40 ans, la luxation peut s’accompagner d’une coiffe des rotateurs.

La récidive

Chez les sportifs, notamment les jeunes qui pratiquent le roller, le skate-board, le rugby, le tennis, les sports de combat, le judo, le ski, l’équitation ou le hockey, le risque de récidive est important. Il est donc essentiel de bien suivre son traitement lors d’un premier épisode de luxation, et de prendre rendez-vous avec un médecin orthopédiste à Montréal si le phénomène se reproduit. Une chirurgie pourrait être à envisager si les tendons sont atteints ou dans le cas où les interventions en physiothérapie s’avèreraient inefficaces.

Conclusion

Si vous avez une luxation récidivante de l’épaule, consultez un médecin orthopédiste : en fonction du diagnostic, il vous prescrira un traitement conservateur ou chirurgical.

 

Vous avez un événement à annoncer ou simplement une question
info@bonjourmontreal.com