Calendrier Nouvelles BLOG
entete

Corneille lance LOVE & SOUL

« Ce sont des hits qui appartiennent à tout le monde et qui créent des liens. J’ai choisi de reprendre des titres évoquant une époque qui me manque et qui ressemblent beaucoup à l’artiste que je suis. » — Corneille

Corneille lance demain son septième album en carrière, proposant une relecture personnelle de douze grands succès des années 80 et 90. Des pièces indémodables — popularisées par Toto, Wham !, Spandau Ballet, Sade, Lenny Kravitz, Earth, Wind & Fire, Tracy Chapman, Simply Red, The Alan Parsons Project, Cindy Lauper, Terence Trent D’Arby et Chris Isaak — que le chanteur se réapproprie en versions dansantes ou encore acoustiques, autant de chansons qui ont bercé son enfance au Rwanda. Ces morceaux choisis, qui évoquent d’innombrables souvenirs pour Corneille — et possiblement pour tous ceux qui les entendront ! —, sont interprétés dans leur langue originale, illuminés de la voix délicieusement suave du chanteur.

Touche à tout, auteur, compositeur, arrangeur et réalisateur, Corneille, l’interprète, retrouvait l’immense plaisir de simplement chanter avec la création de LOVE & SOUL. Il a fait appel à quatre réalisateurs parmi les plus talentueux du moment en France : Ofenbach, Joe Rafaa (M. Pokora), Fred Savio (Christophe Maé) et Thierry de Cara (Fréro Delavega). Ce nouveau disque représente davantage qu’un recueil de reprises pour l’artiste. C’est aussi une déclaration d’amour qu’il lance aux femmes de sa vie et à toutes les femmes.

En 20 ans de carrière, l’artiste a acquis une renommée internationale, fait paraître six autres albums et publié son autobiographie Là où le soleil disparaît où, pour la première fois, il revient sur le génocide rwandais et sur le miracle de sa survie. Aussi, Corneille s’est marié. Il est père de deux enfants. Et, après tout le chemin parcouru, le célèbre gentleman demeure fou de musique, aimant croire qu’une mélodie peut changer le monde et adoucir l’âme.

Les titres choisis de LOVE & SOUL vus par Corneille…

1 | GEORGY PORGY
(Paich David F. Franck)
Un de mes coups de cœur des années 2000 a été la reprise de Georgy Porgy par le chanteur R&B Eric Benét. Ce qui m’a amené à découvrir Toto, le groupe rock américain à l’origine de ce hit (et tant d’autres !), pour ultimement faire rejaillir un souvenir : mes parents l’écoutaient déjà, 20 ans auparavant…

2 | CARELESS WHISPER
(George Michael / Andrew Ridgeley)
George Michael demeure l’un de mes auteurs-compositeurs préférés et cette chanson est la première que j’ai entendue du regretté artiste.

3 | TRUE
(Gary Kemp)
Une des chansons marquantes de mon adolescence est « Set Adrift on Memory Bliss » de PM Dawn. Ce que je préférais de la chanson était l’échantillonnage de True de Spandau Ballet, paru 8 ans plus tôt. Le réflexe que j’ai d’aller à la source de tous les samples dans le hip hop et le R&B me vient de là.

4 | SMOOTH OPERATOR
(Helen Sade Adu / Raymond Williams St. John)
Sade est ma chanteuse préférée, toutes catégories confondues. J’ai choisi son premier hit en Amérique, et probablement son plus gros succès en carrière.

5 | IT AIN’T OVER ’TIL IT’S OVER
(Lenny Kravitz)
La plus belle ballade de l’un des artistes les plus libres de l’univers pop.

6 | FANTASY
(Eddie Del Barrio / Maurice White / Verdine White)
Earth Wind & Fire représente pour moi l’un des groupes les plus importants dans la culture soul et celle-ci est ma préférée d’eux.

7 | BABY CAN I HOLD YOU
(Tracy Chapman)
Je fais de la musique en grande partie parce qu’un jour mon père m’a dit que je lui faisais penser à Tracy Chapman… C’était mon père, donc il en a mis un peu ! Mais, peu importe, c’est toute l’approbation dont j’avais besoin pour foncer tête baissée là où peu réussissent.

8 | STARS
(Michaël Hucknall)
Voilà une pièce que l’on n’attend pas de moi. Mais, cette chanson de Simply Red est tout simplement sublime… le principal critère dans le choix des morceaux de cet album !

9 | EYE IN THE SKY
(Alan Parsons / Eric Norman Woolfson)
La seule que je n’ai pas choisie… Mon entourage me l’a suggérée, je l’ai découverte et je l’ai aimée.

10 | TIME AFTER TIME
(Cyndi Lauper / Robert Hyman)
Cette chanson me rappelle mon enfance. J’avais 7 ans et, parti d’Allemagne, je venais d’atterrir au Rwanda… Le dépaysement.

11 | SIGN YOUR NAME
(Sananda Maitreya)
Dans mon top 10 des plus grands interprètes masculins de tous les temps figure Terence Trent D’Arby. Je fais revivre ici le premier souvenir que j’ai de cette voix immense.

12 | WICKED GAME
(Chris Isaak)
Cette chanson a marqué ma préadolescence… surtout pour son vidéoclip… surtout pour Helena Christensen…

CORNEILLE EN SPECTACLE

Une série de spectacles EXCLUSIFS inspirée de cet album sera présentée au Casino de Montréal, du 9 au 17 novembre. Les billets sont en vente au 1-855-790-1245 ou via le site corneilleofficiel.com.

 

Vous avez un événement à annoncer ou simplement une question
info@bonjourmontreal.com