Calendrier Nouvelles BLOG
entete

Comment réduire les pertes de chaleur de sa maison en hiver ?

Savez-vous que les Canadiens sont parmi les dix plus grands consommateurs d’énergie au monde ? Et ce n'est pas à cause du climat hivernal...

Le chauffage

L'hiver est tout aussi rude en Scandinavie par exemple, mais les Suédois et les Danois consomment pourtant moins d'énergie. Dans un foyer typique, le chauffage représente les deux-tiers de la facture énergétique totale.

Il est dès lors primordial de s'assurer que vous ne chauffez pas la rue. Certes, il vous sera utile de faire contrôler votre système de chauffage une fois par année par un spécialiste. Vous y gagnerez en efficacité et en longévité, que ce soit du chauffage au mazout ou au bois. Mais pensez aussi aux pertes de chaleur.

L'isolation

L'isolation de votre maison doit être optimale afin de ne pas connaître de déperdition de chaleur. Les endroits à vérifier incluent :

  • la trappe du grenier
  • les prises électriques
  • les plafonniers
  • les arêtes des murs, des planchers et des plafonds
  • les contours des fenêtres et des portes

De vieilles fenêtres peuvent être responsables de 25 % de déperdition calorique à elles seules.

Comment faire ?

De petites infiltrations d'air froid peuvent être résolues à l'aide de :

  • calfeutrant permanent ou provisoire
  • coupe-froid
  • seuils de porte
  • coupe-bise
  • un plastique comme contre-fenêtre

Pour des infiltrations plus importantes, vous devriez profiter d'un calfeutrage à Montréal réalisé par un professionnel afin de n'oublier aucune partie du foyer.

Quelle est la température idéale ?

C'est une conception toute personnelle, mais la température d'un foyer varie en fonction de son occupation. Vous penserez à baisser la température lorsque le logement est vide, par exemple.

Lorsque les pièces sont occupées, la température idéale de confort se situe entre 18°C et 21°C. Sachez que pour chaque degré au-dessus de 20º C, vous consommerez de 2 % à 5 % en plus d’énergie de chauffage. Le thermostat peut être baissé de 2 ou 3 degrés la nuit.

Quelques trucs bons à savoir

Pensez à surveiller le taux d'humidité dans vos pièces à vivre. Lorsque la température baisse, il vaut mieux un taux proche de 30 % (et de 50 % l'hiver en conditions normales).

Si vous aérez votre habitation 5 minutes par jour vous abaisserez automatiquement le taux d'humidité ambiant.

Pour repérer facilement d'éventuelles fuites d'air froid, promenez-vous doucement de pièce en pièce avec une bougie. Quand la flamme vacille, c'est que vous êtes dans un courant d'air.

 

Vous avez un événement à annoncer ou simplement une question
info@bonjourmontreal.com